Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
Dead Zone (David Cronenberg, 1983)



« Dead Zone » (The Dead Zone en anglais)
est une thriller fantastique américain de David Cronenberg,
avec Christopher Walken, Brooke Adams, Tom Skerritt, Herbert Lom, Martin Sheen...
tourné du 10 janvier au 26 mars 1983, d'après le célèbre roman éponyme de Stephen King.

Synopsis (AlloCiné) :
Johnny Smith, jeune professeur dans une petite ville de province, est victime d'un accident de la route, peu de temps après avoir raccompagné sa fiancée, Sarah. Il ne revient à lui qu'au bout de cinq années de coma. Sarah est à présent mariée. Il s'aperçoit que passé, présent et futur se confondent dans son esprit. C'est ainsi qu'il réussit à sauver d'un incendie l'enfant de son infirmière et qu'il révèle à son médecin que sa mère, qu'il croyait morte en déportation, est en fait toujours vivante.

Le film reçut le Saturn Award du meilleur film d'horreur en 1984 ainsi que le prix de la critique, prix du suspense et Antenne d'or au Festival international du film fantastique d'Avoriaz de 1984 et le prix du meilleur film et prix du public au Fantafestival en 1984. Le film a été aussi adapté en série du même nom de 2002 à 2007, inspirée par le roman. Il sortit aux États-Unis le 21 octobre 1983 en France le 7 mars 1984. Voici la bande-annonce originale en VOSTF :



Quelques anecdotes par AlloCiné

  • Le film et le livre de Stephen King sont tous deux basés sur la vie du célèbre parapsychologue Peter Hurkos. Ce dernier avait déclaré avoir acquis des pouvoirs de divination après être tombé d'une échelle et s'être violemment cogné la tête.
  • Dans le film avant l'accident, Johnny, le personnage qu'incarne Christopher Walken incite sa classe à lire "La Légende de Sleepy Hollow", une coincidence amusante, puisque quelques années plus tard, Christopher Walken jouera le personnage du cavalier sans tête dans l'adaptation cinéma de Tim Burton.
  • Dans une des scènes du film, John, le personnage principal, a sa première prémonition dans une chambre de petite fille en feu. Pendant cette séquence, on pouvait apercevoir en arrière plan de la chambre, une poupée d'E.T. Les studios Universal Pictures, qui détiennent les droits du film de Steven Spielberg ont de suite menacé de poursuivre David Cronenberg, qui a donc dû retourner entièrement la scène.
  • Pendant la période où Michael Kamen composait la musique du film à Londres, plusieurs voisins sont venus se plaindre à lui. Les morceaux qu'il interprétait au piano étaient trop effrayants et empêchaient tout le monde de dormir.
  • Pendant la scène où la chambre est en feu, la sueur sur le visage de Christopher Walken est en fait un gel utilisé pour protéger l'acteur des flammes et de la chaleur. Bien que non prévu, l'effet qui en résulte est particulièrement efficace à l'écran, ajoutant une dimension dramatique supplémentaire à la séquence.
  • Le personnage interprété par Martin Sheen a une vision prémonitoire au cours du film, il se voit en Président des USA. Quelques années plus tard, l'acteur aura l'occasion d'incarner plusieurs fois le rôle du chef d'état américain, d'abord dans la mini série Kennedy (1983) puis dans À la Maison blanche.